Mazayes

logo du site
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes
  • Mazayes

Accueil du site

Communiqués

COMMUNIQUÉ MAIRIE DE MAZAYES

ARA

Vous êtes une personne à risque de développer une forme grave de la Covid-19 ou vous côtoyez une personne fragile ? L’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance

Les comportements de chacun ont un impact sur la protection des personnes fragiles. Les proches sont potentiellement porteurs de l’infection et peuvent la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est indispensable de respecter strictement les mesures barrières : porter un masque lors des rencontres, respecter une distance physique, se saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser, et se laver fréquemment et rigoureusement les mains.

Qui est considéré comme personne à risques face à la COVID-19 ?
L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19.
Certaines personnes sont toutefois plus à risques de formes graves, pouvant entrainer des soins en réanimation, voire un décès :
• Les personnes de plus de 65 ans
• Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire
Les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse.

Elles doivent rester prudentes en toutes circonstances et chacun d’entre nous, notamment si nous partageons leur foyer, sommes appelés à la plus grande attention.

Après 65 ans, même en bonne santé, il est recommandé de rester très vigilant.
L’âge est un facteur aggravant face au virus : en France, plus de 9 personnes sur 10 décédées de la COVID-19 ont plus de 65 ans.

Je souhaite rendre visite à une personne fragile, voici les bonnes conduites à adopter :

Avant ma visite :
• Je m’assure de ne pas avoir de symptômes ou de ne pas avoir côtoyé de personnes ayant eu des symptômes de la COVID-19 ; si c’est le cas, je remets ma visite à plus tard.

Pendant ma visite :
• Je garde le masque
• Je me lave les mains en arrivant et évite de toucher les objets alentours.
• J’évite les contacts physiques et les embrassades.
• Je respecte systématiquement la distance d’un mètre.
• Si je ne peux pas porter de masque (au cours d’un repas par exemple), je me place à bonne distance de la personne fragile.
• Je me lave très régulièrement les mains : avant et après avoir mis mon masque, avant de préparer les repas, de les servir et de les consommer, après avoir toussé ou éternué, ou après avoir manipulé des objets utilisés.
• La personne à risques porte systématiquement un masque et applique strictement les gestes barrières : elle n’enlève pas son masque pour parler.
• Une fois la visite terminée, le logement doit être aéré.

Il est recommandé d’éviter au maximum le contact des enfants avec des personnes à risques.
Si une visite des petits-enfants, par exemple, est envisagée, il est nécessaire de limiter tout contact et de pratiquer les gestes barrières avec une attention particulière.

Pour rappel :
• Lorsqu’ils sont atteints de la COVID-19, les enfants sont souvent des « porteurs asymptomatiques ». Ne présentant pas de symptômes de la maladie, ils n’en demeurent pas moins contagieux et peuvent exposer leur entourage à un risque de contamination.
• Les gestes barrières peuvent être difficiles à respecter en présence d’enfants. Par mesure de prudence, il convient donc de limiter au maximum les contacts entre eux et les personnes fragiles.

SOYONS RESPONSABLES QUAND NOUS NOUS RENDONS
DANS UN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ OU MÉDICO-SOCIAL.


Les hôpitaux, cliniques et autres établissements de soins, ainsi que les établissements médico-sociaux (EHPAD) accueillent des personnes fragiles, « à risques ».
Des mesures graduées et temporaires d’encadrement ou de limitation des visites peuvent être prises par les directions des établissements quand la situation sanitaire le nécessite, et ce, dans le but de limiter la propagation du virus et préserver les personnes fragiles.
Des consignes sont données à l’entrée de chacune des structures. L’ARS demande aux visiteurs de les respecter scrupuleusement, ainsi que l’ensemble des gestes barrières, pour protéger les résidents, les patients et le personnel.

Pour plus d’informations, consultez le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes

******************************

HORAIRES D’OUVERTURE DU SECRETARIAT DE MAIRIE 

Actuellement le secrétariat est ouvert les mardis et jeudis de 15h à 18h.

À partir du 1er novembre :

Lundi : 9h30 à 11h30, sauf si le secrétariat était ouvert le samedi précédent. - Mardi : 15h00 à 19h00. - Mercredi : fermé. - Jeudi : 15h00 à 18h00. - 1er et 3ème Samedi de chaque mois : 9h30 à 11h30. Tél : 04.73.88.90.95. Fax : 04.73.88.62.35

******************************

france

L’espace France Services de Rochefort Montagne : un lieu unique pour vos démarches administratives et numériques. Plus d’informations dans l’onglet "Autres services".

 

 

panneau

guide

******************************

Ruches

 

******************************

PDF - 78.7 ko
Arrêté

FEUX

Plus d’informations onglet : bonnes Pratiques

******************************

 

Toutes les infos sur le site du gouvernement : ICI

Mesures

******************************

 


Bienvenue à Mazayes

Mazayes est une commune du Puy-de-Dôme située au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne à 25 kms à l’ouest de Clermont-Ferrand, à une altitude moyenne de 800m. Par sa situation privilégiée proche de Clermont-Fd et de bourgs ruraux commerciaux tels que Pontgibaud et Rochefort-Montagne, Mazayes a attiré de nombreux nouveaux résidents au cours des dix dernières années (+25%). Les 713 habitants (recensement 2014), appelés Mazayais et Mazayaises, résident dans les 9 villages de la commune : Mazayes-Basses, Mazayes-Hautes, Grand-Chambois, Petit-Chambois, Champille, Chez Rique, Coheix, Epoux, Les Gardes. Mazayes est positionnée entre la Sioule, qui marque le territoire communal à l’est au sud, et la partie ouest de l’ensemble volcanique de la Chaîne des Puys. Ce sont les cheires boisées (coulées de lave) qui marquent le territoire communal au nord et à l’est. Le volcanisme occupe à Mazayes une place centrale, il a façonné son territoire. Ainsi on retrouve sur la commune la présence de plusieurs coulées de lave et une exploitation de lave par une société locale. Le domaine forestier est également important à Mazayes (600 hectares). Cet environnement privilégié est un terrain idéal pour les randonneurs, les vététistes, et également pour les amateurs de courses d’orientation qui disposent d’une salle hors sac prêtée par la Mairie à la Fédération Française de Course d’Orientation. Mazayes fait partie du canton d’Orcines et de la communauté de communes de Dôme Sancy Artense accueil@domes-sancyartense.fr

mazayes Mazayes


important

 

Déclaration des Ruches  : plus d’informations ICI

**************************************

COVID 19

⇒ Informations Cybermenaces : onglet Actualités

⇒ Toutes les informations et "aides aux entreprises " : ICI

 

**************************************

PLU EN VIGUEUR  : ICI

**************************************

Réforme de l’instruction des cartes d’identité (CNI) cliquez ICI

**************************************

JDC

Plus d’informations : onglet Services Publics

**************************************


Situer


Syndication

Afficher/masquer les détails

"Abandonner? Jamais!" : un émouvant livre-témoignage de Virginie Delalande, sourde de naissance et... avocate

Elle a fait de son handicap sa force. Virginie Delalande est sourde de naissance. Brillante et solaire, elle a fait de la Parole son métier. Elle a même décroché sa robe noire d'avocate. Conférencière et... confinée, elle a pris la plume et raconte son combat pour gagner "sa lumière et sa liberté"

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Covid-19. Pour le virologue Bruno Lina : "attendre deux à trois ans pour qu'on dise que c'est un mauvais souvenir"

Le professeur Bruno Lina est un virologue lyonnais, membre du conseil scientifique. S'il reconnait être agréablement surpris par les annonces encourageantes autour des vaccins contre la Covid-19, il estime qu'il va falloir maintenant convaincre la population de l'intérêt de se faire vacciner.

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Covid-19: le grossiste alimentaire Alpagel à l'arrêt à cause du confinement, "une pression psychologique infernale"

A Echirolles, l'entreprise familiale Alpagel, grossiste en alimentaire, est au point mort. Des camions à l'arrêt, des stocks vides. Il a même fallu donner la plupart des produits entreposés. Le groupe réalise 60% de son chiffre d'affaires avec les stations de sports d'hiver.
 

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Haute-Savoie : un homme de 26 ans disparaît alors qu'il se rendait à Thônes, la gendarmerie lance un appel à témoins

Dimanche 22 novembre, un jeune homme de 26 ans a disparu alors qu'il se rendait à pied à Thônes depuis son domicile de Saint-Jean-de-Sixt. La brigade de gendarmerie de Thônes lance un appel à témoins pour tenter de le retrouver.

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Suppression de postes chez Danone : le site de Volvic (Puy-de-Dôme) sera-t-il impacté ?

Le groupe Danone, fragilisé par la pandémie de COVID, a annoncé lundi 23 novembre vouloir supprimer entre 400 et 500 postes dans ses sièges en France. Chez Volvic, marque du groupe située dans le Puy-de-Dôme, les syndicats se veulent vigilants.
 

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Une cagnotte en ligne pour remplacer la collecte 2020 de la Banque alimentaire du Rhône

Afin de protéger ses bénévoles de la pandémie de Covid-19, les Banques alimentaires du Rhône, de l'Ain, de l'Isère et de la Loire ont décidé de reporter leur collecte nationale de denrées. Elle est provisoirement remplacée par une cagnotte participative.

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
Puy-de-Dôme : 352 postes sauvés sur le site de MSD de Riom et 100 millions d'euros investis

Lundi 23 novembre, MSD a annoncé avoir trouvé un accord avec le groupe FAREVA pour la reprise de son site de Riom près de Clermont-Ferrand. Pas moins de 352 emplois seront conservés sur 584 et 100 millions d’euros investis.
 

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne
1 milliard d'euros pour les quartiers prioritaires : Vaulx-en-Velin attend "des résultats sur le terrain"

Le gouvernement s'est engagé à réserver 1% du plan de relance aux quartiers prioritaires de la politique de la ville. 1 milliard d'euros qu'une centaine d'élus locaux, dont Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin, appelaient de leurs voeux dans un courrier adressé au président de la République. 

lire la suite
23 novembre - France 3 auvergne

Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP